Textes courts et passionnants
Article mis en ligne le 18 novembre 2016
dernière modification le 22 janvier 2017

par Isabelle
logo imprimer

Ces textes courts ont été écrits par une participante de l’atelier d’écriture de Boissy Saint Léger, la première a être publiée sur le site !
Que les autres n’hésitent plus, allez-y, envoyez-moi vos textes !

Isabelle

Rien, aujourd’hui aucune activité… Ce n’est pas le néant auquel je m’attendais. Au contraire, je me sens bien à l’idée de ne pas mettre le nez dehors.

Je traîne en pyjama dans mon lit. Je remonte la couette jusqu’au menton et c’est parti pour deux à trois heures délicieuses de lecture entrecoupées de moments de rêverie.

Midi : une petite douche et un repas rapide, puis sous la polaire du canapé le chat calé contre moi, faisant office de bouillotte.

Les programmes insanes de l’après midi défilent, je commence à avoir le pouce rougi à force de manipuler la télécommande. Les heures passent et il va bien falloir revenir à la réalité.

La parenthèse enchantée est terminée. Il ne me reste plus qu’à inventer une journée active, fictive, à raconter ce soir.


Certes, je suis partie soudainement il y a 12 mois. Maintenant je reviens et rien ne sera plus comme avant.
V comme velléitaire, voilà ce qui me définissait, sans oublier qu’il ne fallait pas déplaire. Toujours ce sursaut au moment où je voulais dire non mais que le oui franchissait mes lèvres sans même que j’en eus conscience.
Voilà le fruit d’une éducation à l’ancienne où il est de bon que les enfants soient soumis à l’autorité de l’adulte sans jamais de rébellion possible à moins de tout faire exploser.
Combien de fois ai-je pu me morigéner ! Je ne suis pas capable d’exprimer mes propres désirs. Toujours besoin de complaire avec ensuite une envie de me scarifier tellement je me sens mal.
Mais si l’esprit se soumet, le corps, lui réagit et parle tellement bruyamment que cette fois il est impossible de faire semblant.
Je suis partie soudainement il y a12 mois à l’hôpital psychiatrique. Maintenant je reviens et rien ne sera comme avant.


Cette fois le dossier était enfin complet, validé, tamponné vérifié par une théorie de fonctionnaires qui jamais ne pourront imaginer par quels affres j’étais passée pour cette demande d’adoption.
C’était un petit Colombien que j’allais chercher à l’orphelinat de Bogota il y a 6 mois. Ignacio était un enfant vif au visage rond, de toute petite taille pour son âge. Il parlait déjà très bien et mon espagnol scolaire renforcé par des cours particuliers pour pouvoir échanger avec lui se révélait très utile.
On avait déjà eu de nombreux contacts mais ce jour-là était particulier : nous rentrions enfin ensemble en France.
Le voyage était long, Ignacio montrait des signes d’impatience et s’agitait. Au bout d’une heure, épuisé, il finit par s’endormir dans mes bras. Une joie furtive me traversa en le voyant. Il dormait à poings fermés, l’écharpe de sa mère contre lui, et sa mère, c’était moi !

CV.

Dans la même rubrique

Larmes
le 22 janvier 2017
par Isabelle
L’ANKOU...Toussaint 2016.
le 9 janvier 2017
par Isabelle
Le château de la grenouille érudite
le 18 novembre 2016
par Isabelle
Je le fixai...
le 18 novembre 2016
par Isabelle

Ateliers de lecture à haute voix

Le prochain atelier de lecture à haute voix sera le mardi 18 avril 2017 à 19h45 à Boissy.

Les textes apportés auront pour thème les correspondances.

A chaque fois les participants s’enrichissent par la lecture d’extraits très différents, d’oeuvres très variées.

La voix de chacun, est toujours une richesse de plus.

Bravo à tous ceux qui osent lire, c’est parfois difficile.

Merci à ceux qui écoutent patiemment.

Chaleureusement

Isabelle

Atelier d’écriture à Livry Gargan

Début mai, nous nous sommes de nouveau réunis pour écrire de belles histoires.

Prochain atelier samedi 20 mai, venez tenter l’aventure !

A bientôt.
Chaleureusement

Isabelle



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2016-2017 © Les mots de Capucine - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.16